The Limits of Money in Daily Ridesharing: Evidence from a Field Experiment in Rural France

La Chaire Recherche

image
Auteur(s) Dianzhuo ZHU
Type de publication Article
Référence

Zhu, D. (2021). The Limits of Money in Daily Ridesharing: Evidence from a Field Experiment in Rural France. Revue d'économie industrielle, 173, 161-202. https://doi.org/10.4000/rei.9984

Porté par la vague de l’économie du partage, le covoiturage est devenu, ces dernières années, un secteur en pleine croissance, offrant un potentiel pour relever de multiples défis environnementaux et sociétaux liés à la mobilité du quotidien. La difficulté pour démocratiser la pratique du covoiturage reste à mobiliser les conducteurs et les passagers d’y recourir. Comprendre les motivations et les barrières des utilisateurs devient vital pour le développement de ce secteur. Nous avons mené une expérience de terrain avec une start-up française du covoiturage pour comprendre les motivations des conducteurs. Plus spécifiquement, nous souhaitons mesurer si l’augmentation de l’incitation monétaire peut engendrer des effets de crowding-out ou de crowding-in sur les motivations intrinsèques. Nous avons recruté des testeurs pour lancer les demandes de covoiturage en tant que passagers. Les conducteurs peuvent voir ces demandes sur leur chemin et décider en temps réel s’ils veulent s’arrêter ou non. Nous attribuons, de manière aléatoire, deux niveaux de compensation à chaque trajet, 3 euros ou 7 euros. La compensation est affichée au moment de la demande du covoiturage. Après le trajet, les conducteurs peuvent décider de l’encaisser ou non. En cas d’encaissement, nous les invitons à jouer « un jeu de dictateur » avec une association caritative comme bénéficiaire. Au total, nous avons collecté 128 observations au cours de l’été 2017. Les résultats montrent que les conducteurs se comportent de manière similaire sur l’encaissement et le partage de la compensation qu’elle soit de 3 euros ou de 7 euros. On en déduit donc une ressemblance de distribution de profils de motivations dans les deux groupes. L’augmentation de l’incitation monétaire n’a ni l’effet crowding-out ni l’effet crowding-in. Nos résultats soulignent des implications sur la politique du covoiturage. Il en ressort que, au lieu de se focaliser uniquement sur les incitations monétaires, les décideurs tant au sein de l’état que des entreprises pourraient réfléchir aux stratégies qui inciteraient à des motivations intrinsèques des utilisateurs afin de favoriser leur participation au covoiturage, dans le même cadre budgétaire voire encore moins.
Classification JEL : C93, D91, R41.

Nos communautés


  • Dauphine 300.png
  • Fondation 300.png
  • IOEA_LOGO_COMPLETE_0.png
  • SIOE_logo_RGB_0.png
  • oecd_logo_0.png

Nos partenaires


  • ASFA_Log_CRVB_0.png
  • Ecologic-logo-rvb.png
  • logo_GROUPE_ADP_cmjn_0.png
  • RATP couleur grise.jpg
  • RTE_logo+signD_CMJN_CS4 - Copie_0.png
  • Le+logotype_0_0.png
  • VINCI Autoroutes_0.png
  • logoCGEDD2018-quadri_0.png
  • logo_conseil_2009_fr_gris_0.png
  • Logo_CGE-01_0_0.png
  • Cour des Comptes_0_0.png

 

Partenaires experts

 

  • DEPARDIEU_LOGO_VECTORISE_0.png
  • frontier_logo_0_0.png
  • LOGO NOIR YLIOS.png

 

Le Club des régulateurs

 

  • ACPR_0.png
  • Logo_AMF_CMJN_0.png
  •  
  • ANJ_logo pantone vectorise (1).png
  • ARCEP new-court_2.png
  • logo_ART_cmjn.png
  • LOGO_CRE_A_UTILISER-Versionréduite_1.png
  • logo_CSA_0.png
  • Logo DGAC_quadri_0.png
  • logo_hadopi_2017_0.png